Koha Jone

Quel avenir pour l’Académie albanaise des sciences ?

| |

L’Académie albanaise des sciences doit réformer en profondeur ses instances. C’est du moins l’opinion de l’un des académiciens, Alfred Uçi, qui se joint à un groupe d’intellectuels ayant récemment revendiqué une refonte du système universitaire et des institutions de recherche du pays.

Par le professeur Alfred Uçi Un groupe d’intellectuels a récemment publié quelques critiques à propos du fonctionnement de l’État albanais et s’est interrogé sur l’avenir des universités et de l’Académie des sciences. La réforme des institutions, et notamment celles concernant les universités, fait aussi partie des conditions pour accéder à l’Union européenne. L’Académie des sciences ne semble pas pressée de répondre au problème, tout juste livrera-t-elle quelques promesses de réformes dont la mise en œuvre promet d’être longue. Membre de cette Académie depuis trente ans, j’ai en vain multiplié mes suggestions qui semblaient ennuyer ses dirigeants. Néanmoins, (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous