BIRN

Quand les Roumains redécouvrent la Dobroudja bulgare

| |

La région de Dobroudja, sur le littoral de la Mer Noire, a longtemps été disputée entre Roumains et Bulgares. Dans l’entre-deux-guerres, c’était la villégiature préférée de la reine Marie de Roumanie. Aujourd’hui, les touristes roumains redécouvrent cette région, dont la mémoire avait été occultée par le communisme.

Par Iskra Sotirova Au mois de mars, les jardins royaux de la station balnéaire bulgare de Balchik reprennent vie. L’eau murmure dans les cascades qui coulent entre les massifs de roses prêtes à éclore, les cactus géants, les ginkgos séculaires et les lis innombrables, plus de 3000 espèces rares plantées il y a un siècle par le jardinier suisse Jules Jani Ce jardin féerique a été inspirée par la reine Marie de Roumanie, d’origine britannique, qui a passé là beaucoup de jours heureux dans les années 1920, quand cette région faisait partie de la Roumanie. La reine Marie est morte avant la Seconde Guerre mondiale. Pendant près d’un demi-siècle de pouvoir (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous