Novosti

Quand la Croatie et la Serbie s’accusent de « génocide » : le remake d’un mauvais film ?

| |

Alors que la TPI s’est révélé incapable de juger les grands criminels de guerre serbes et croates - dont la plupart ont été acquittés depuis un an - la Croatie et la Serbie s’accusent devant la Cour de justice de « génocide ». Le procès a commencé fin février, et ne sert guère qu’à réveiller, dans les deux pays, les vieux démons nationalistes. Chronique d’un nouvel échec du droit.

Par Saša Kosanović Il est difficile de ne pas ressentir un sentiment de dégoût quand l’on regarde les efforts des journalistes, tant croates que serbes, pour essayer de savoir qui, de la Serbie ou de la Croatie, aurait commis un « génocide » dans les années 1990. Retranchés dans leurs tranchées imaginaires, cachés derrière les lignes de front juridiques de la Cour internationale de justice de La Haye (CIJ), ces journalistes semblent n’avoir qu’un seul but, réveiller les obsessions nationalistes heureusement mises au placard depuis quelques années. Retrouvez notre dossier : Fin de la « guerre froide » entre la Croatie et la Serbie ? Ce sentiment (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous