Dnevnik

Provinces illyriennes et beaujolais nouveau : commémorations et arrogance française

| |

Pourquoi la Slovénie célèbre-t-elle avec tant de pompe le bicentenaire des Provinces illyriennes ? Il ne s’agit jamais que d’une très brève période - quatre ans ! - d’occupation étrangère. Dans les colonnes de Dnevnik, Marko Crnkovič compare le faste un peu kitsch des célébrations de Ljubljana avec la « cérémonie » planétaire du beaujolais nouveau, tout en s’interrogeant sur la relation que les Français entretiennent avec leur propre histoire...

Par Marko Crnkovič La commémoration du bicentenaire des Provinces illyriennes me rappelle le coup marketing du beaujolais nouveau. Il n’y a que les Français pour faire un tel événement de la vente d’une piquette - en comparaison avec laquelle notre Cviček est un pur chef d’œuvre. Depuis vingt ans, chaque troisième jeudi de novembre est devenu un événement planétaire presque plus important que la Saint-Patrick qui pourtant était, elle, une fête traditionnelle irlandaise déjà bien avant la mondialisation de la beuverie Guinness. C’est la même chose avec les Provinces illyriennes. Seule différence, cette fois, le consommateur de l’événement est (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous