Association Sarajevo

Procès Milosevic : ennuis de santé, retards et obstruction

|

Le procès de Slobodan Milosevic reprendra le 23 janvier, mais l’accusé a déposé une demande de mise en liberté provisoire pour aller se faire soigner à Moscou. Elle a peu de chance d’être acceptée, mais le procès ne pourra jamais être bouclé en avril 2006, comme il était prévu. Ce procès, qui n’en finit pas de traîner et de s’enliser, ira-t-il jamais à son terme ?

Par Dzevad Sabljakovic Slobodan Milosevic, ancien président de la Serbie et de la Yougoslavie, accusé de génocide en Bosnie-Herzégovine et de crimes contre l’humanité en Croatie et au Kosovo, a demandé au TPI de lui accorder le droit de se faire soigner à Moscou et a chargé Steven Kay, son avocat anglais commis d’office, de déposer en son nom une demande formelle de mise en liberté provisoire. Le jury prendra sa décision à la reprise des travaux du Tribunal, après les fêtes de fin d’année. Les juges ont été plus que surpris lorsque Milosevic les a interpellés au cours de la séance du 12 décembre, demandant à être autorisé à se rendre à Moscou pour s’y (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous