Shekulli

Privatisations en Albanie : pas de miracle en vue

| |

La privatisation de la Caisse d’Épargne, d’Albtelekom, de l’INSIG (Institut des Assurances) et de la compagnie pétrolière SERVCOM ne connaîtra pas plus de succès cette année. Les revenus des privatisations seront modestes encore en 2003, car le gouvernement albanais ne pourra pas privatiser ses secteurs stratégiques.

Par Bledjana Beqiri Selon le Programme budgétaire à moyen terme, « la Caisse d’Epargne, Albtelekom, l’INSIG et la compagnie pétrolière SERVCOM (Albpetrol) seront privatisés durant la période 2004-2006 ». Pour sa part, le gouvernement albanais se montre réaliste ; les revenus attendus par la privatisation baissent sensiblement cette année, alors que le programme budgétaire prévoit que ces mêmes revenus auraient dû rester au même niveau en 2003, en conséquence du délai des privatisations stratégiques et des troubles de l’économie mondiale. Le gouvernement albanais se trouve dans une situation financière très aggravée, étant donné qu’il avait convenu, avec le (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous