BIRN

Pressions sur les témoins : le TPIY inculpe les « anges gardiens » de Ramush Haradinaj

| |

Le TPIY a inculpé vendredi l’ancien ministre de la Culture du Kosovo et le rédacteur en chef du journal Bota Sot « d’outrage à la Cour », pour avoir exercé des pressions contre un témoin du procès Haradinaj. Ramush Haradinaj a été acquitté début avril, mais la Cour a souligné les nombreuses pressions qui s’avaient été exercées contre les témoins de l’accusation.

L’ancien ministre de la Culture du Kosovo, Astrit Haraqia et le rédacteur du quotidien Bota Sot, Bajrush Morina ont été inculpé d’outrage à la cour. Tous les deux sont accusés d’avoir essayé de dissuader un témoin de comparaître dans le procès pour crime de guerre mené contre Ramush Haradinaj. L’ancien Premier ministre du Kosovo a été acquitté par le tribunal, au début du mois d’avril 2008, des accusations d’avoir pris part à un complot visant à chasser les Serbes du Kosovo par le meurtre, le viol et la torture. La déclaration du tribunal précise qu’une protection avait été accordée au témoin en question en 2005, et la version intégrale de ses déclarations (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous