Présidentielle en Macédoine du Nord : une élection au risque de l’abstention

| |

C’est dimanche le second tour de l’élection présidentielle en Macédoine du Nord. Un scrutin à l’issue incertaine, qui pourrait même se solder par un fiasco si la participation n’atteignait pas le seuil requis de 40% des inscrits.

Traduit par Jaklina Naumovski À la veille du second tour de la présidentielle, la grande question est de savoir si le taux minimum de participation de 40% sera atteint. Seuls 41,79% des électeurs s’étaient rendus aux urnes pour le premier tour, le 21 avril dernier, et il n’est pas certain qu’ils soient plus nombreux dimanche. Si le quorum n’est pas atteint, l’élection sera invalidé. Conformément à la Constitution, la fonction de chef de l’État sera alors assumée à titre provisoire par le président du Parlement, Talat Xhaferi. Cependant une question reste en suspens : combien de temps ce dernier pourra-t-il assumer les deux fonctions ? Pour (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous