Le Courrier des Balkans

Présidentielle en Macédoine : le VMRO-DPMNE méprise la démocratie

| |

La campagne présidentielle pour l’élection de mars n’a pas encore commencé que le VMRO-DPMNE a déjà lancé une campagne diffamatoire anti-SDSM. Le nouveau chef de l’opposition, Zoran Zaev, est brocardé pour ses déclarations sur la question du nom. Une stratégie agressive qui se joue des règles élémentaires de la démocratie.

Par Jaklina Naumovski (Avec Utrinski Vesnik) - La cinquième élection présidentielle depuis l’indépendance de la Macédoine est programmée en mars, mais pour l’instant, aucun parti politique n’a présenté officiellement de candidat. Les spéculations sur les potentiels prétendants vont bon train, mais les tractations en coulisses ne filtrent pas, tandis que les coups bas entre partis ne cessent pas. Retrouvez notre dossier : Double élection en Macédoine : le VMRO-DPMNE veut faire carton plein Le premier à dégainer, c’est le VMRO-DPMNE du Premier ministre Nikola Gruevski. Faute de candidat, le parti au pouvoir s’est lancé dans une vague campagne (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous