To Vima

Praxitèle au Louvre : l’apothéose de la beauté grecque

| |

Avec l’exposition consacrée à l’œuvre de Praxitèle, inaugurée le 20 mars dernier, le Louvre rend hommage à l’art grec antique. L’exposition a pour but de reconstituer l’œuvre du plus grand sculpteur de l’Antiquité. Après quelques polémiques entre Athènes et Paris, la presse grecque s’étonne avec admiration des pratiques muséographiques déployées pour l’exposition.

Par Maria Thermou « Il a donné à la pierre les passions de l’âme », écrivait un critique d’art antique à propos de l’œuvre de Praxitèle. Ce sont ces « passions » que le Louvre a pour ambition de révéler. Deux ans de préparation ont été nécessaires pour présenter des œuvres en marbre, en bronze, en argile, en plâtre et en ivoire révélant l’un des plus grands artistes du monde. « On sait quelle fut l’importance de la statue grecque et romaine dans l’élaboration des formes artistiques, de la Renaissance jusqu’à nos jours », souligne la présentation de l’exposition à laquelle la Grèce participe avec 10 œuvres. Les autres pays participants sont l’Italie, l’Allemagne, (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous