Le Courrier des Balkans

Pour Milorad Dodik, « le Kosovo n’est pas la Crimée », et le référendum est légitime

|

Milorad Dodik se fait le chantre du « droit à l’autodétermination ». Pour lui, cependant, l’indépendance du Kosovo n’est pas légitime car elle ne procède pas d’un référendum, tandis que le référendum organisé dimanche en Crimée pourrait constituer un « modèle » pour la Republika Srpska de Bosnie-Herzégovine.

Par Jean-Arnault Dérens Dans une interview accordée à La Voix de la Russie, Milorad Dodik précisé sa position. « La Crimée appartient historiquement à la Russie et elle a été transmise à l’Ukraine par une décision aventuriste de Nikita Khrouchtchev. Cette décision était évidemment une erreur. Curieusement, l’Occident ne se gêne pas pour considérer une telle décision des dirigeants communistes comme un fait établi (...). Il est tout à fait compréhensible que la population de la Crimée aspire à la liberté, surtout si les décisions et les lois des nouvelles autorités en Ukraine sont discriminatoires envers les Criméens. Je suis pour que la Crimée décide de la façon (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous