Express

Pollution : les cendres noires du Kosovo

| |

Alors que les coupures d’électricité sont toujours récurrentes au Kosovo, le gouvernement de Pristina souhaite construire une troisième centrale thermique, Kosova C. Seul problème, la pollution. Désormais, les habitants du Kosovo auront le choix, la bougie et la couverture ou le cancer...

Par Artan Behrami. Malgré leur faible production électrique, les centrales thermiques de la Coorporation Energétique du Kosovo émettent toutes les 24 heures plus de 80 tonnes de poussière. Et cela devrait durer encore 25 ans, jusqu’à la fermeture des deux centrales. Par manque de filtres, la centrale Kosova A et le KEK polluent chaque jour l’air, la terre, l’eau, la flore et la faune du Kosovo. Ses gaz sont aussi très dangereux pour la santé de l’homme. Comme si cela ne suffisait pas, le Gouvernement du Kosovo projette la construction d’une autre usine polluante, la centrale Kosova C, qui aura une capacité de 2100 MW/h. Ceux qui profiteront le (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous