Radio Slobodna Evropa

Pollution au Monténégro : Pljevlja, une ville qui se meurt

| |

Taux record de particules fines, explosion du nombre des tumeurs et des cancers, Pljevlja se meurt. L’air et le sol sont pollués, l’eau impropre à toute consommation. Les citoyens de cette ville industrielle du nord du Monténégro réclament un « état d’urgence », mais le gouvernement n’a pas l’intention de prendre la moindre mesure.

Par Esad Krcić Ces dernières semaines, les questions environnementales dominent tout le début public à Pljevlja, où les taux de pollution de l’air, de l’eau et du sol ne cessent de s’aggraver. Dans cette ville du nord du Monténégro, il n’est pas question de boire l’eau du robinet ni même de s’en servir pour se laver. Retrouvez nos dossiers : • Catastrophes industrielles : les Balkans, une région à risques • Environnement dans les Balkans : un problème oublié Breznica, une ONG locale, a posé à l’entrée de la ville des panneaux qui avertissent du danger chimique, biologique et de radiation. Elle a également organisé une manifestation lundi 22 (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous