Osservatorio sui Balcani

Planète Zastava IV : l’espoir italien

| |

30 hectares de domaine industriel et une production au ralenti. Aujourd’hui, Zastava produit bien peu même si le partenariat avec Fiat est en voie de se concrétiser. Troisième partie du reportage consacré à l’entreprise automobile et à la ville de Kragujevac.

Par Davide Sighele Sous les 30 hectares de toits des usines Zastava travaillent encore 4.300 ouvriers. Leur salaire est misérable : autour de 150 euros. Dans l’un des bâtiments principaux, de grands bras mécaniques pendent du plafond, membres affaiblis d’un mille-pattes fatigué. Mais dans d’autres zones les ouvriers poursuivent le travail, avec la lenteur de ceux qui savent que trop d’années ont désormais été perdues. La production est un hommage au fordisme. Des carrosseries du modèle Skala, identique à la Fiat 128 à l’exception du coffre, avancent lentement sur la chaîne de montage. Une scène irréelle, comme si l’on s’était entêté à ne pas suivre la (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous