Shekulli

Piro Milkani : l’ambassadeur-cinéaste est de retour

| |

Pendant près de quatre ans, sa passion pour le cinéma a été « enfermée » dans les bureaux de l’Ambassade d’Albanie à Prague, où il était ambassadeur depuis 1998. De retour chez lui, Piro Milkani est revenu à son ancienne passion et espère pouvoir réaliser un nouveau film à partir d’un scénario écrit en 1994.

Par Zefina Hasani Il a pris de son passé tous les souvenirs, que les années n’ont pas jeté dans l’oubli. Il les a tous réunis pour en faire un film… Depuis 1994, lorsqu’il abandonnait ce projet de film, Piro Milkani rêvait de voir un jour défilé son passé sur grand écran. Il avait déjà écrit une partie des textes de ses films, mais jamais un scénario entier. « La tristesse de Madame Schneider » est le premier scénario signé de son nom : l’histoire un jeune homme, un étudiant albanais à Prague qui vit diverses aventures, parmi lesquelles des amourettes passagères, dans les années 1960. Le caractère autobiographique du film n’aura échappé à personne… Prague (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous