IWPR

Pillage de l’héritage archéologique et culturel du Kosovo

| |

Quatre officiers de police de la MINUK ont été surpris à la recherche de trésors archéologiques dans le fort médiéval de Novobrdo à l’est du Kosovo. D’après la MINUK, ces membres de l’unité spéciale de police polonaise (PPSU), stationnée au nord de Mitrovica, utilisaient des détecteurs métalliques et creusaient les murs de la vieille ville minière où le fort avait été construit.

Par Alma Lama Connue aussi sous le nom de Monte Argendaria, Novobrdo se trouve dans une riche région minière. À l’époque médiévale, les mines d’argent de cette ville étaient la source d’une grande richesse, attirant des colons allemands. La PPSU n’a pas confirmé cette information et le commandant de l’unité n’avait rien à dire. Le porte-parole de la police de la MINUK, Neeraj Singh, a confirmé que les recherches se poursuivaient à ce sujet. Dans les années soixante, les autorités yougoslaves avaient placé Novobrdo sous protection en tant que site de haute importance. Aujourd’hui, il y a des panneaux en anglais, albanais et serbe, indiquant le statut (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous