Nouvelle Europe

Pêche en mer Noire : des quotas pour la nouvelle mer européenne

|

Depuis l’adhésion de la Roumanie et de la Bulgarie, une décision du Conseil du 20 novembre 2007 vient d’entériner pour la première fois des quotas de pêche en Mer Noire, nouvelle mer européenne où se rencontrent les bateaux de pêche roumains, bulgares, mais aussi turcs et russes. Quel est l’impact de l’intégration de la Mer Noire dans la politique communautaire de la pêche ? Quelles perspectives engendre la gestion européenne de ce prolongement marin de la Méditerranée ?

Par Mirabela Lupaescu L’adhésion de la Roumanie et de la Bulgarie à l’UE apporte deux nouvelles zones de pêches sous l’autorité de la Commission européenne : la mer Noire et le cours inférieur du Danube. Pourtant cet élargissement aura un impact quasi-inexistant sur le secteur de la pêche européenne du fait d’une production halieutique modeste, de l’importance marginale de cette activité dans l’économie de ces pays et de la flotte très réduite des nouveaux entrants. La mer Noire possède 247 espèces et sous-espèces de poissons : 115 espèces marines, 98 espèces d’eau douce et 34 espèces d’eau saumâtre. Pourtant, quelques-unes seulement de ces espèces ont un (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous