BIRN

Pays occidental riche cherche sportif « yougoslave » de bon niveau pour changement de nationalité rapide

| |

Basket, football, et désormais tennis, c’est bien connu, les pays d’ex-Yougoslavie regorgent de sportifs de talents. Une aubaine pour les pays occidentaux qui attirent ces athlètes en leur proposant des salaires importants, de bonnes conditions d’entraînement et... une nouvelle nationalité. Une situation qui ne va pas sans poser baucoup de questions, tant en Europe occidentale que dans les Balkans.

Par Milorad Ivanović Les gouvernements de la région se réveillent, mais un peu tard, pour prendre des mesures pour empêcher la fuite vers l’étranger de leurs futurs champions. Marko Pešić, tout en reconnaissant que cela a été facile et rapide pour lui d’obtenir la nationalité allemande, regrette de n’avoir jamais joué pour son pays natal. « J’ai toujours regretté de ne pas avoir la passion de Vlade Divac, Dejan Bodiroga, Predrag Danilović et d’autres stars sportives de Serbie qui ont toujours joué pour leur pays. Je ne ressens pas le besoin de mettre la main sur mon cœur quand retentit l’hymne national allemand. Je suis reconnaissant à tout ce (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous