Traces et mémoires

Patrimoine communiste en Albanie : la prison de Spaç et le fantôme d’Enver Hoxha

| |

Que faire de la prison de Spaç, ce lieu d’enfermement emblématique des opposants politiques au régime d’Enver Hoxha ? Pour la société civile comme pour les anciens prisonniers, Spaç est un « objet-preuve ». Il s’agit de le convertir aujourd’hui en musée et en centre documentaire et de recherche.

Par Romain Bijeard Cet article est issu d’un dossier thématique publié par Patrimoine sans frontières sur l’héritage de l’époque communiste en Albanie, avec pour étude de cas principale le site de Spaç La question de l’avenir des héritages laissés par la période communiste s’est posée dès la chute des différents régimes. Les premiers instants furent ceux d’une vive réaction face aux passés plus que l’occasion d’une réflexion sur le devenir des objets hérités. En Europe de l’Est, les populations et les gouvernements ont privilégié la destruction des traces héritées des anciens régimes communistes : déboulonnage de statue à l’effigie des penseurs et des (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous