Ekathimerini

Palikari, la saga d’un migrant grec dans les mines du Colorado

| |

Il y a cent ans, un migrant grec prenait la tête d’une grève de mineurs qui sera violemment réprimée par le propriétaire de l’entreprise, John D. Rockefeller Jr. Un documentaire retrace aujourd’hui la vie de ce migrant crétois, dont l’histoire avait été oubliée.

Par Nick Malkoutzis Cela aurait pu être une scène de la Pâques orthodoxe n’importe où en Grèce : une famille, des amis et des collègues se réunissent autour du feu pour rôtir un agneau, partager un verre et danser. Pourtant, cette scène particulièrement festive provient d’une colonie minière au Colorado le 20 avril 1914, à l’apogée de la plus longue grève ouvrière que les États-Unis ont vécu. Dans les heures qui ont suivies les festivités, à peu près 20 personnes étaient tuées dans l’assaut de la Garde nationale de cet Etat américain. Parmi celles-ci, le dirigeant syndicaliste Louis Tikas, un immigrant grec, a été abattu d’une balle dans le dos. Durant (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous