BIRN/Le Courrier des Balkans

Orthodoxie : vers le dégel des relations serbo-macédoniennes ?

| |

L’élection du nouveau patriarche serbe Irinej permettra-t-elle une reprise du dialogue entre les Églises orthodoxes serbe et macédonienne, interrompu depuis 2002 ? Irinej serait plus ouvert sur le sujet que son prédécesseur Pavle, mais Skopje a déjà mis ses conditions, s’opposant à ce que tout dialogue inclue le métropolite Jovan, le chef de l’éparchie serbe en Macédoine.

L’Église orthodoxe de Macédoine refusera toute solution négociée pour le différend qui l’oppose à l’Église serbe orthodoxe si cela implique de discuter avec le métropolite Jovan, que l’Église macédonienne considère comme un renégat. Cette décision a été prise mercredi 3 février 2010 par le Saint Synode de l’Église orthodoxe de Macédoine, a indiqué aux médias l’évêque Timotej, son porte-parole. L’Église macédonienne répondait ainsi à une récente proposition par l’Église serbe visant à inclure Jovan dans les négociations. Le métropolite Jovan a en effet réintégré l’Église orthodoxe serbe, après l’échec des pourparlers de Niš, en 2002, prenant la tête d’une Éparchie (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous