Courrier des Balkans

Opération villages roumains : quinze ans d’action au service d’une coopération européenne citoyenne

|

Quinze ans après la naissance de ce mouvement de défense des villages roumains menacés par le régime de Nicolae Ceausescu, le Courrier des Balkans s’est entretenu avec l’une des fondatrices de cette organisation, Edith Lhomel.

Propos recueillis par Anne Madelain En 1988, alors que se confirme la destruction des centres historiques des villes - à commencer par la capitale - et des villages roumains, au nom de ce que le régime de Ceausescu avait baptisé la « systématisation », le monde entier, impuissant, s’émeut. A Bruxelles, certains journalistes au contact des dissidents roumains, notamment de Doina Cornea, ont alors l’idée de lancer un mouvement d’opinion européen, en proposant à des communes occidentales « d’adopter » un village roumain menacé. Immédiatement impliqué dans ce mouvement à Paris, la Ligue roumaine des droits de l’Homme, fondée à Paris par un petit groupe (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous