Opération « antiterroriste » de Kumanovo : Ali Ahmeti s’explique

| |

Ali Ahmeti ne savait rien mais était au courant de tout. Il n’avait jamais entendu parler de l’opération de Kumanovo, mais envoyé ses lieutenants tenter de dissuader le groupe de combattants de prendre position. Les explications pour le moins alambiquées du partenaire albanais de coalition du VMRO-DPMNE.

Par Hysni Bajraktari Ali Ahmeti, le président de l’Union démocratique pour l’intégration (BDI), partenaire albanais du VMRO-DPMNE au pouvoir, a démenti avoir préalablement été informé sur l’action de la police à Kumanovo. « Je n’ai eu des informations qu’après le lancement de l’opération de la police, vers 5 heures du matin, par des collaborateurs de mon parti à Kumanovo et non pas par les autorités officielles », a-t-il assuré lors d’un entretien accordé à la télévision albanaise Klan. Il a précisé qu’entre temps, en plein combat, un membre du groupe armé lui a téléphoné pour lui demander « de leur ouvrir un couloir pour pouvoir s’échapper vers le (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous