Dnevnik.bg

Nucléaire en Bulgarie : le gouvernement cherche à rassurer l’opinion

| |

La Bulgarie est « la » grande puissance nucléaire des Balkans, avec la centrale de Kozlodouï, dont les premiers réacteurs sont entrés en service en 1974, et une nouvelle centrale en construction à Belene. Alors que les citoyens sont particulièrement inquiets de la catastrophe nucléaire qui se déroule au Japon, le gouvernement cherche à rassurer, soulignant qu’aucun taux suspect de radioactivité n’a été décelé, et que la sécurité constitue la priorité des priorités pour le chantier de Belene.

« Nous n’allons pas faire de compromis vis-à-vis de la sécurité de la centrale de Belene », a annoncé le ministre de l’Économie, de l’énergie et du tourisme, Traïtcho Traïkov, cité par l’Agence télégraphique bulgare (BTA). Il a assisté à la discussion sur le projet de deuxième centrale atomique, organisée mercredi à Sofia par les journaux Trud et 24 Tchassa. Retrouvez nos dossiers : Catastrophes industrielles : les Balkans, une région à risques Bulgarie : une république nucléaire ? Selon Traïtcho Traïkov, les discussions avec la partie russe sur les coûts de construction de la centrale de Belene ne commenceront que lorsque toutes les discussions seront (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous