Danas

Novi Sad, Osijek, Tuzla : une tradition de bonnes relations

| |

Un accord sur la tolérance multiethnique entre les villes de Novi Sad,
d’Osijek, et la commune de Tuzla, devrait être signé lundi 21 janvier à
Tuzla. Parmi les signataires, il y aura les maires Borislav Novakovic (Novi
Sad), Jasmin Imamovic (Tuzla), et Zlatko Kramaric (Osijek). Les
représentants des organisations non gouvernementales de ces trois villes
seront également présents : Aleksandar Popov (directeur du Centre pour la
régionalisation), Vehid Sehic, (représentant du Forum des citoyens à Tuzla),
et Katerina Kruhonja – présidente du Centre pour la paix, la non-violence et
les droits de l’Homme à Osijek.

Par Natasa Bogovic « Des relations spéciales existaient aussi auparavant entre Tuzla et Novi Sad, et il y a trois ans un accord de collaboration avait été signé. Nous espérons que la ratification de l’accord sur la tolérance multiethnique sera le début d’une coopération entre la Slavonie orientale, la Vojvodine et la Bosnie du Nord-Est », a déclaré Aleksandar Popov à notre journal. Tihomir Salajic travaille à la direction municipale d’Osijek. Il coordonne la collaboration des villes du Sud-Est de l’Europe. Il constate que le choix de Novi Sad, de Tuzla, et d’Osijek n’est pas innocent. Les maires de ces trois villes mènent une politique (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous