Le Courrier des Balkans

Novi Pazar : dix ans après la guerre, que sont devenus les réfugiés bosniaques du Kosovo ?

| |

1999, la situation est critique au Kosovo. Les Bochniaques, une minorité slave musulmane, se retrouvent pris dans une guerre qui n’est pas la leur. Chassés par les forces de sécurité serbes puis par les extrémistes albanais, ils doivent partir. Nombreux sont ceux qui trouveront refuge à Novi Pazar, à quelques kilomètres du Kosovo, où les Bochniaques sont majoritaires. Dix ans plus tard, comment vivent-ils ? Ont-ils réussi à s’intégrer ? Le Courrier des Balkans est allé à leur rencontre. Reportage.

Par Nerimane Kamberi et Laurent Geslin « Nous avons été très bien accueilli par la population de Novi Pazar, mais comme mon mari était albanais, les autorités n’ont pas vu d’un très bon oeil l’installation de la famille. Nous sommes donc repartis », soupire Hamida Semsović. Le début d’un très long périple sur les routes de l’exil. Novi Pazar, Podgorica, Tirana, son voyage a le goût de la fuite. L’Italie, l’Allemagne, elle continue, loin de son pays, loin des siens. Et après dix mois passés à Berlin, sans nouvelle de trois de ses enfants, elle revient à Novi Pazar pour les retrouver. C’est Elsa Ajeti, elle aussi réfugiée du Kosovo et présidente de (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous