BIRN

Nouvelles révélations au TPIY : les mujahedins étaient bien sous les ordres de Sarajevo

| |

Un ancien membre d’al-Qaïda ayant combattu pendant la guerre en Bosnie aux côtés de l’armée de Bosnie-Herzégovine affirme que le commandement bosnien n’a pas seulement fermé les yeux sur les opérations de nettoyage et autres crimes commis par les mujahedins, mais les auraient en fait commandées et activement soutenues.

Un ancien combattant mujahedin a témoigné lors du procès du Général Delic, sur la nature des rapports entre les combattants arabes et l’Armée de la Bosnie-Herzégovine. « Les unités de mujahedins en Bosnie-Herzégovine ne pouvaient conduire leurs opérations militaires sans que l’Armée de la Bosnie-Herzégovine les approuve », a dit Ali Hamad, témoin à charge au procès de Rasim Delic, vendredi. Ce témoin affirme que, tout en ayant leur propre chaîne de commandement, ils étaient cependant, dans une certaine mesure, soumis à la coordination de l’Armée de la Bosnie-Herzégovine. « Nous, les mujahedins étrangers, nous ne recevions d’instructions que de nos chefs, (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous