Fakti

Nouveau gouvernement en Macédoine : oui au BDI, mais sans Ali Ahmeti

| |

Les pourparlers vont bon train entre les vainqueurs des élections du 15 septembre. Les sociaux-démocrates macédoniens veulent bien d’un gouvernement avec les Albanais, mais sans participation personnelle d’Ali Ahmeti, l’ancien porte-parole de la guérilla.

Par Ismail Sinani « L’union démocratique pour l’intégration (BDI) est le représentant légitime des Albanais de Macédoine. Nous allons respecter la volonté des Albanais qui ont donné les deux tiers de leurs voix à ce parti. Mais il n’y aura pas de place au gouvernement pour Ali Ahmeti et les autres personnes impliquées dans le conflit armé de l’année dernière », a déclaré le leader social-démocrate macédonien Branko Crvenkovski. Il semble que la coalition entre le BDI et l’Alliance social-démocrate de Macédoine (SDSM) soit obligatoire. Après le prolongement des négociations, il semble maintenant que la communauté internationale va s’impliquer pour que la (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous