B92

Nord du Kosovo : la police de Pristina arrête treize routiers serbes

| |

Treize chauffeurs routiers serbes embauchés par les mines de Trepča ont été arrêtés dans le nord du Kosovo, les autorités de Pristina estimant qu’ils sont entrés illégalement sur le territoire. Pour les responsables politiques serbes du Kosovo, il s’agit d’une nouvelle preuve de la guerre d’usure entamée par Pristina contre la population du nord.

Avec Tanjug- Le directeur des mines de Trepča, Jovan Dimikić, vient d’annoncer l’arrestation de treize chauffeurs de la compagnie de transport Eurokop. Les conducteurs, d’origine serbe, avaient été embauchés par Trepča et devaient amener leur marchandise en Suisse. « Depuis mercredi soir, les conducteurs sont détenus dans le sud du district de Kosovo-Mitrovica », a déclaré Dimikić lors d’une conférence de presse. Le ministre kosovar de l’Intérieur, Bajram Rexhepi, a confié à Tanjug que les conducteurs avaient été arrêtés puis placés en détention provisoire pour 48h pour entrée illégale sur le territoire du Kosovo. Une réunion avec Eulex, l’administration (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous