Koha Ditore

Noël serbe en Kosova

| |

La « bosnification » de la Kosova et l’apparition des enclaves des
« régions
autonomes serbes » (S.A.O.) renforcent le risque de partage de la Kosova.
Milosevic augmente la tension et fait du chantage à l’Occident.
Si le Nouvel an serbe de Podgorica risque de séparer les Monténégrins
en
« Verts » et « Blancs » (couleurs de ralliement des Monténégrins
indépendantistes
ou pro-serbes, NDLT), le Nouvel an serbe armé en Kosova, peut réunir les
Serbes
« noirs » et « rouges », sur une plate-forme nationaliste aux couleurs
très
classiques.
L’Armée yougoslave risque de se comporter comme l’ancienne Armée
populaire
yougoslave, au temps de l’éclatement de la Fédération, en
intervenant
directement au motif de « prévenir » le conflit.

Par YLBER HYSA Ce que tous les scénarios envisagés, toutes les analyses du conflit en Kosova prévoyaient est en train de se réaliser aujourd’hui. Le jour s’est levé sur les milices armées de civils serbes, tout près de Prishtina. N’importe quel journaliste qui aurait suivi les conflits durant la désintégration de l’ancienne Fédération yougoslave, qui ont commencé sous forme de « révolutions » pour se terminer en guerres sanglantes, en séparati on territoriale et en une terrible épuration ethnique, ne trouverait que du « déjà vu » dans l’apparition des SAO - comparables à celles de toute l’ex-Yougoslavie, de la Krajina à la Bosnie. Après (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous