B 92

Négociations sur le Kosovo : Belgrade et Pristina parlent d’économie, mais sans s’entendre

| |

La sixième session des négociations sur le statut du Kosovo consacrée aux questions économiques a eu lieu mercredi à Vienne, mais sans aucun succès. Belgrade voulait parler des privatisations « illégales » menées au Kosovo, mais la délégation albanaise a uniquement insisté sur la succession légale de l’ancienne Yougoslavie. Nouvel épisode du dialogue de sourds.

L’équipe de négociation de Belgrade considère que la bureau de l’envoyé spécial pour le statut du Kosovo, Marti Ahtisaari, a « forcé » les négociations, parce que les préparatifs ont commencé seulement deux semaines avant la réunion de mercredi. Le membre de l’équipe serbe Aleksandar Simic a expliqué aux journalistes que les réunions avec le médiateur principal pour les négociations sur les questions économiques, Stéphane Len à Belgrade, ont démontré l’existence de différences de positions fondamentales. Aleksandar Simic estimait que certains indices semblaient indiquer que Stéphane Len ne s’opposait pas à la demande de Belgrade de mettre la privatisation au (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous