Narcotrafic : la guerre des gangs des Balkans s’exporte en Turquie

| |

Lors d’une perquisition dimanche, la police turque a arrêté Željko Bojanić, l’un des criminels les plus recherchés d’Europe. Ce Monténégrin vivait depuis 2014 sous une fausse identité dans un quartier huppé d’Istanbul. Début septembre, l’un de ses rivaux de Kotor avait été tué sur les rives du Bosphore.

Lundi, la police d’Istanbul a confirmé qu’il s’agissait de Željko Bojanić, ressortissant monténégrin de 56 ans, soupçonné d’être l’un des chefs du clan de Kavač, basé à Kotor. Mais il n’est nullement fait mention de corps de femmes lors de cette perquisition. En vérité, c’est celui d’un rival, Risto Mijanović, que la police recherchait dans le jardin de sa villa du district de Sarıyer, sur la rive européenne du Bosphore. D’après les informations diffusées par la police stanbouliote, Željko Bojanić vivait en Turquie depuis 2014 sous une fausse identité : Andelew Belchew Jordan. L’homme était activement recherché après que la Slovénie a émis un mandat d’arrêt contre (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous