Musique ottomane : çengi et köçek, la danse du genre

|

À l’époque ottomane, les danseuses çengi et les danseurs köçek exécutaient leurs chorégraphies très érotiques dans les tavernes et les harems. Sans que l’on identifie clairement leur genre. Aujourd’hui, les Roms des Balkans perpétuent cette tradition musicale séculaire. Histoire.

Par Julien Radenez

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous