Dnevnik

Municipales en Macédoine : à Kičevo, Albanais et Macédoniens comptent leurs voix

| |

Quelques jours avant les élections municipales de dimanche, chacun recompte ses voix. À Kičevo et à Struga, deux communes très disputées de l’ouest du pays, les partis albanais et macédoniens rivaux ont oublié leurs désaccords et chaque camp présente un candidat commun. L’élection du maire se fera donc sur des bases communautaires, mais qui susceptible de rassembler le plus de voix et d’emporter le soutien des groupes minoritaires, des Rroms et des Turcs ?

Par Mariela Trajkovska et Katerina Neskova Kičevo n’aura qu’un seul maire : pour les Macédoniens, ce sera Blagoja Despotovski et pour les Albanais, Fatmir Dehari. Dans cette municipalité qui englobe également les localités de Zajas, Oslomej, Vraneštica et Drugovo, la campagne se mène se des bases ethniques. Retrouvez notre dossier : Macédoine : la dérive autoritaire et l’engrenage des violences Chaque camp a beau se prétendre déjà vainqueur, en faisant de savants calculs intégrant les voix des Macédoniens, des Albanais, de la diaspora, des Rroms et des Turcs, le gagnant ne sera connu que le 24 mars prochain. D’ailleurs, les deux (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous