Dnevnik

Mort du président macédonien : « s’unir par la tristesse »

| |

Rendant hommage au président macédonien disparu, le journaliste Dragi Mihajlovski plaide pour une « unité nouvelle » du pays, une unité inspirée par la tristesse du peuple macédonien endeuillé.

Par Dragi Mihajlovski « Devant tout changement, les cœurs humains se remplissent de peur et il n’y a pas d’homme vivant qui ne tremble pas. La raison présage avec un sens divin mais le mal qui arrive telle l’eau débordante annonce un orage violent. Mais Dieu seul décidera ! » Heureusement, grâce au système démocratique dans lequel nous vivons aujourd’hui, ces paroles de Shakespeare - tirées de la pièce Richard III - qui me viennent à l’esprit au moment où notre second président démocratiquement élu a trouvé la mort soudainement dans un accident d’avion, et quand la tristesse et l’incertitude occupent le cœur de tout citoyen normal, ne me paraissent pas si (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous