Monitor

Monténégro : un recensement, ce n’est pas de la statistique, c’est de la politique !

| |

Parlez-vous serbe ou monténégrin ? Êtes-vous Bosniaque ou Musulman ? Le recensement, organisé du 1er au 15 avril, s’est transformé en véritable bataille politique au Monténégro. Les citoyens doivent déclarer la communauté nationale à laquelle ils appartiennent, leur confession et la langue qu’ils parlent. Les partis, les Églises et les associations sont entrés en campagne, à grand renfort de panneaux publicitaires et de spots télévisés.

Par Kosara Begović Le recensement a commencé... Pendant les préparatifs à cet exercice statistique qui permet d’obtenir les données sur la population importantes pour le développement de chaque pays, le Monténégro s’est transformé en un conglomérat d’ethnies, de religions et de langues. Tous le monde a pris son parti, par tous les moyens disponibles : les panneaux publicitaires, le marketing, les prêtres orthodoxes et leurs détracteurs, les partis politiques, la pénurie de blé, les organismes parlementaires, les consulats, les muftis, les histoires de citoyenneté et même le diable en personne ont été convoqués pour nourrir (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous