Monitor

Monténégro : un journaliste d’investigation échappe à un attentat

| |

Le journaliste Tufik Softić a échappé à un attentat visant sa voiture dans la ville de Berane, au Monténégro. Spécialiste des relations entre le monde politique et le crime organisé, Softić avait déjà été agressé en 2007 à quelques pas de sa maison. Pour le syndicat des journalistes, ces attaques et ces menaces rendent l’exercice de la profession de plus en plus difficile.

Par Milena Perović-Korać Une bombe visant vraisemblablement le journaliste Tufik Softić, qui travaille pour « Monitor » et « Vijesti », a explosé à quelques mètres du véhicule de ce dernier le 15 août dernier. Il avait garé sa voiture près de la maison familiale, à Berane, et l’avait quitté avec sa fille une demi-heure avant l’explosion. En 2007, Tufik Softić avait été agressé au même endroit, devant sa maison, par deux hommes qui l’avaient gravement blessé à coups de battes de baseball. La police n’a toujours pas identifié les agresseurs. Tufik Softić écrit depuis de nombreuses années sur le trafic de cigarettes, de stupéfiants et sur les liens entre la (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous