Vijesti

Monténégro : sept ans après l’indépendance, un pays plombé par la crise

| |

Le 21 mai, le Monténégro a célébré le septième anniversaire de l’indépendance dans la division. L’opposition dénonce toujours la réélection frauduleuse du Président Vujanović. Au pouvoir depuis 1989, la majorité DPS de Milo Đukanović apparaît fragilisée par la crise. Alors que tous les indicateurs économiques sont au rouge, elle continue de jouer la carte des tensions identitaires pour rester au pouvoir. Une erreur fatale ?

Par Samir Kajošević Les résultats des dernières élections législatives et présidentielle ont prouvé que les questions identitaires n’avaient plus la même importance même si elles ont longtemps dominé le débat politique monténégrin et maintenu le même rapport entre les partis au pouvoir et l’opposition. Retrouvez nos dossiers : •Monténégro : le « système Đukanović », suite et fin prochaine ? • Monténégro : l’indépendance retrouvée Ce changement, sept ans après l’indépendance, s’explique notamment par la crise économique, les modifications dans les rangs de l’oppositions avec l’arrivée de Miodrag Lekić et du Monténégro positif, mais aussi par le changement (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous