Vijesti

Monténégro : quatre ans après, le meurtre de Duško Jovanović n’est toujours pas élucidé

| |

Le 27 mai 2004, Duško Jovanović, rédacteur en chef du quotidien Dan, était abattu en plein centre de Podgorica. Un accusé fut aussitôt désigné, Damir S. Mandić, mais il a été ultérieurement libéré par le Tribunal de deuxième instance de Podgorica. À la veille de la réouverture du procès, un récapitulatif des faits, qui illustre bien les difficultés de la justice monténégrine et sa dangereuse connivence avec le pouvoir exécutif.

Par Komnen Radević Duško Jovanović, rédacteur en chef du quotidien Dan, a été assassiné le 27 mai 2004, mais l’enquête judiciaire n’a toujours pas donné de résultat. Le nom de l’assassin, le nombre de personnes qui ont participé à ce crime et l’identité de ceux qui l’ont commandité reste inconnue. À l’heure actuelle, un seul accusé a été désigné, en la personne de Damir S. Mandić même si l’acte d’accusation indique qu’il aurait eu des complices dont l’identité demeure inconnue. À ses débuts, l’enquête judiciaire sur cet assassinat se voulait ambitieuse, mais cela fait quatre ans qu’elle ne donne aucun résultat concret. Rappelons-nous le communiqué du (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous