Beta

Monténégro : Portrait de Milo Djukanovic

| |

La semaine dernière, le Président monténégrin, Milo Djukanovic s’est rendu à
Vienne, Bonn, Bruxelles et Paris, où il a discuté des différentes possibilités
de résoudre la crise du Kosovo et de mettre fin aux frappes de l’OTAN
contre la
République Fédérale de Yougoslavie. Tandis que les officiels européens
réitéraient leur soutien à la politique de réformes du Président monténégrin,
les média de Belgrade ont entrepris une campagne virulente, accusant
Djukanovic
de " négocier avec les agresseurs " et l’accusant de traîtrise.

Djukanovic est apparu sur la scène politique de l’ex Yougoslavie en 1989, avec le soutien de Slobodan Milosevic, alors président du Comité Central de la Ligue Communiste de Serbie. C’était un politicien en pleine ascension, qui bâtissait sa position dans un affrontement avec la " vieille garde " existant au sein du parti communiste, tout en acceptant des alliés venus des rangs des autorités, de l’opposition et des groupes de réflexion intellectuels. En Janvier 1989, des manifestations populaires ont éclaté au Monténégro, forçant les dirigeants de la république et de la Ligue Communiste du Monténégro à démissionner. Milosevic, qui avait (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous