BIRN

Monténégro : porte-à-porte anti-indépendantiste

| |

L’opposition monténégrine, qui prône le maintien de l’État conjoint avec la Serbie, mobilise ses partisans en vue du référendum du 21 mai. Les activistes de l’opposition cognent aux portes des électeurs et multiplient les actions de terrain pour expliquer les dangers sociaux et économiques que représenterait l’indépendance du Monténégro. Réussiront-ils à convaincre les indécis ?

Par Bojana Stanisic Plus de 15 000 militants en faveur de l’union prennent actuellement part à une campagne de porte à porte orchestrée par le quartier général établi à Podgorica en vue du référendum. ?« Notre principal objectif est que chaque opposant au régime [indépendantiste] du Premier Ministre Milo Djukanovic prenne la peine d’aller voter pour le maintien de l’union avec la Serbie », explique Dobrilo Dedeic, un porte-parole du Parti populaire serbe (SNS), l’un des quatre partis d’opposition monténégrins de la coalition unioniste. Des analystes de Podgorica s’attendent à ce que durant la campagne référendaire l’opposition mette en avant les (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous