Vijesti

Monténégro : port de Bar, terminal corruption

| |

Le chiffre d’affaires du Port de Bar sombre lamentablement, alors que d’autres ports de la région parviennent pourtant à tirer leur épingle du jeu. En cause : une corruption endémique, au vu et au su des autorités politiques. Ironie de l’histoire : voilà six ans, le Port de Bar avait été montré en exemple, et devait illustrer la volonté politique de lutter contre la corruption dans le pays...

Par Mila Radulović La marginalisation et la destruction progressive des activités du Port de Bar est en cours. Son chiffre d’affaires est l’un des plus faibles des ports de la région. Cependant, les partis au pouvoir se satisfont du partage des postes dirigeants entre les deux sociétés sœurs qui gèrent le port. Retrouvez notre dossier : Le Monténégro au bord de la faillite Le port de Bar ne semble pas préoccupé par l’arrivée des zones économiques douanières spéciales dans les Balkans, qui donne de plus en plus de travail aux ports locaux. Il est estimé que le volume du chargement dans les ports des Balkans occidentaux augmentera jusqu’à 24 %. (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous