Radio Slobodna Evropa

Monténégro : patrons et salariés, tous unis contre l’austérité

| |

La petite économie du Monténégro résiste mal à la récession mondiale. Pour redresser le pays, le nouveau gouvernement Đukanović mise sur la stratégie mise en œuvre par l’Union européenne : l’austérité. Le Premier ministre a annoncé un vaste plan d’économies qui prévoit notamment des hausses d’impôts. Pour une fois, syndicats et patronat sont vent debout pour dénoncer d’une même voix les méthodes de la majorité.

Par Esad Krcić Par la formulation absconse « série de mesures d’adaptation fiscale », le gouvernement du Monténégro cache en réalité l’imposition de nouvelles charges à ses citoyens déjà démunis. En plus du gel des retraites et des réductions de salaire dans le service public, le nouveau gouvernement va augmenter les impôts.

 Retrouvez notre dossier : Le Monténégro au bord de la faillite Bon prince, le Président Filip Vujanović, assure néanmoins qu’il faut expliquer aux citoyens l’utilité de cette hausse. « Les salaires bruts inférieurs à 400 euros mensuels ne seront pas imposés », précise-t-il, mais « tous les revenus excédants ce montant feront (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous