Monténégro Tribune

Monténégro : naissance d’un nouveau journal

| |

Certains journaux jaunissent avant d’arriver aux lecteurs. D’autres
jaunissent
tout de suite après, non pas à cause de la mauvaise qualité du papier,
mais à cause de leur contenu sans fondements. Il y a eu, et il y aura bien
sûr
toujours, des journaux de couleurs différentes. Des rouges, des noirs, des
gris...

Par Dragoljub ILIC, Rédacteur en chef de MONTENEGRO TRIBUNE La presse monténégrine actuelle - quotidiens, hebdomadaires, mensuels - est d’une couleur facile à reconnaître. C’est la couleur de la réalité. Est-elle lue attentivement, laquelle est lue le plus souvent, et achète-t- on ce qu’on lit ? Là sont des questions qui pourraient devenir sujets de différentes recherches. L’essentiel reste que la presse monténégrine soit rentable : ce qui crée une situation absurde : une réalité colorée de mécontentement est consommée à travers les journaux, même dans ses emballages les plus subtils, et en dépit des commentaires. "Il n’y a rien de (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous