Vijesti

Monténégro : lettre ouverte du PEN Club au Président Chirac

| |

« Nous ressentons comme un outrage à la dignité des citoyens monténégrins, qui
ont le droit de décider seuls de leurs intérêts et du statut national du
Monténégro, l’insistance du Président de la République française pour que le
Monténégro renonce à son intention de restaurer son indépendance »

Votre Excellence, Désagréablement surpris par le nombre et la nature des pressions que vous cherchez à exercer sur la volonté des citoyens et des représentants légitimes de la République du Monténégro, nous pensons que nous avons l’ obligation morale et intellectuelle de vous adresser la présente lettre. L’ Etat du Monténégro, honorable Monsieur le Président, ne date pas d’hier. Au cours de sa longue histoire séculaire, il a dû faire face à de nombreuses pressions et à des ultimatums répétés, auxquels il a, le plus souvent, réussi à résister. Même dans les pires situations, quand il était assailli par les troupes d’élite de l’Empire turc, de la France (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous