Vijesti

Monténégro : les minorités marginalisées dans la fonction publique

| |

Le Monténégro est un pays multiethnique et, d’après la loi, les différentes communautés nationales - Monténégrins, Serbes, Albanais, Bosniaques, Croates, etc - doivent être représentées dans toutes les administrations publiques au prorata de leur importance numérique. Pourtant, malgré les recommandations du médiateur de la République, on est toujours bien loin du compte. Ainsi, dans l’armée, on ne compte que 3,18% de Musulmans et 0,18% d’Albanais...

Par Si.R. Le représentant des droits de la personne a « recommandé » aux organes d’Etat et aux services publics de « tenir compte », lors des embauches, de la mise en application des clauses constitutionnelles et législatives et des obligations internationales en ce qui concerne le recrutement des minorités. A cette fin, il les a invités à remettre leur rapport. « Les organismes mentionnés sont tenus, dans un délai de six mois à dater de la réception de la présente recommandation, de remettre un rapport au défenseur des minorités, sur les actions et les mesures prises », indiquait l’adjointe du médiateur de la République, Marijana Laković, (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous