Osservatorio Balcani e Caucaso

Monténégro : les médias en liberté surveillée

| |

La dernière enquête de Reporters sans Frontières sur la liberté de l’information classe le Monténégro à la 104ème place dans le monde, au même niveau que l’Angola et le Niger. Les autorités monténégrines ont réagi avec virulence, alors que le pays vient de recevoir le statut de candidat à l’intégration européenne. Les journalistes monténégrins, pour leur part, évoquent des conditions de travail qui ne cessent de se dégrader.

Par Mustafa Canka Cela a été une véritable douche froide pour le gouvernement de Podgorica, qui veut présenter le Monténégro comme un exemple dans la région en matière de réformes : l’enquête de Reporters sans Frontières (RSF) sur la liberté des médias dans le monde a classé le pays parmi les derniers dans la liste des pays du Sud-est européen. « L’enquête a été gonflée artificiellement », a tout de suite commenté le gouvernement monténégrin. Le Premier ministre Milo Đukanović a ajouté que « le Monténégro devrait se trouver au moins au même niveau qu’en 2009 [à la 77ème place, ndr] », et que « des analyses objectives portent à croire que le classement du (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous