Monitor

Monténégro : Les kebabs fument, la caravane passe

| |

Le marché de l’automobile de Rozaje est devenu un véritable paradis pour le
trafic de voitures, achetées essentiellement par les Albanais kosovars.

Par Sead Sadikovic Depuis l’été dernier, plusieurs centaines de véhicules se dirigent, toutes les fins de semaine, au marché « Servistrans ». Les trafiquants - comme ils s’ appellent eux-mêmes - ont repris la route de Berkovici (village de Republika Srpska, près du Monténégro), d’où ils ramènent les voitures, les revendent et gagnent des sommes importantes. « Qu’est-ce que je peux te dire, mon frère ? La recette est très simple : plusieurs personnes montent dans une voiture, se rendent à Berkovici où chacun achète une voiture. A la sortie de la Republika Srpska, tu payes 50 deutschemarks (DM), et encore 120 DM au Monténégro pour l’assurance, et tu (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous