Monitor

Monténégro : les embrouilles de la privatisation du Combinat d’aluminium de Podgorica (KAP)

| |

Le KAP est la plus grande entreprise du Monténégro, et son rachat par l’oligarque russe Oleg Deripaska, en 2005, avait représenté le principal investissement étranger dans le pays. Pourtant, trois ans plus tard, rien ne va plus, et l’investisseur a déposé plainte contre le Monténégro devant la Cour internationale d’arbitrage. Les embrouilles, les dettes et les mystères de la gestion du KAP, passés sous silence lors de la privatisation, vont-ils refaire surface ?

Par Zoran Radulović Pendant près d’un an les autorités ont caché à l’opinion publique que leurs partenaires dans « l’affaire du siècle » avaient porté plainte devant la Cour internationale d’arbitrage de Francfort. Propriétaire du KAP, la Compagnie centrale européenne (CEAC), officiellement dirigée par le milliardaire russe Oleg Derispaka, demande 300 millions d’euros de dommages au Monténégro, car elle considère que le gouvernement ne leur a pas présenté la situation réelle et la juste valeur des biens du KAP et de ses usines lors de l’achat de l’usine. Ce n’est qu’alors que les autorités ont réagi. L’un de signataires du contrat de vente, (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous