Monitor

Monténégro : le quotidien des enfants rroms abandonnés

| |

La vie dans une baraque en carton : les quatre enfants Selimovic, d’un petit village non loin de Bijelo Polje, sont laissés à eux-mêmes depuis quelques mois, alors que leur mère convolait avec un nouveau mari. Quel avenir pour ces enfants rroms abandonnés ?

Par Sead Sadikovic Mervina, Semir, Anita et Fida Selimovic, des enfants âgés de 8 à 14 ans, ont perdu leur père il y a cinq ans et ont passé ces derniers mois sans leur mère. Au village rrom de Strojtanica, dans la commune de Bijelo Polje près de la rivière Lima, dans une maisonnette qui rappelle celle que fabriquent des enfants pleins d’imagination, habitent trois soeurs et un frère qui luttent pour leur survie. Dans cette baraque faite de cartons, d’agglomérés et de tôle, leur mère les a abandonnés. Elle est partie et s’est mariée. « Elle nous ignore complètement, elle ne vient pas nous voir. Elle nous a quittés pour son Goran qui a une grande maison, (...)

Pour lire la suite de cet article, abonnez-vous ou identifiez-vous !

S'abonner      Identifiez-vous